Kaamelott: Resistance Index du Forum
 
 
 
Kaamelott: Resistance Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

PIRATAGE PSYCHOLOGIQUE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kaamelott: Resistance Index du Forum -> Hors Sujet -> Fanfiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Hyrion
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 26 Déc - 15:55 (2010)    Sujet du message: PIRATAGE PSYCHOLOGIQUE Répondre en citant

KAAMELOTT LIVRE I CHATBOX


Piratage Psychologique
 



( L'action se situe pendant la « saison 1 » de l'histoire parallèle chatbox, le nom d'Hyrion arrive alors de plus en plus aux oreilles d'Arthur, le conaissant comme celui mettant tout navire en déroute, surtout ennemi )








( Trompettes du début, fondu au noir )
 
Arthur, entrant dans sa salle à manger, surprenant le Père Blaise faisant le signe de croix et sanctifiant d'eau benite la porte, le Repurgateur à ses cotés d'un air solennel.


Arthur : Qu'est-ce que vous foutez là, vous ?


Père Blaise, sursautant : Ah, sire, oh non, non rien nous on... On allait partir, c'est pas ce que vous croyez hein, j'vais aller gratter du papier moi.


Le Repurgateur, d'une voix stridente : Les femmes c'est de la saloperie, mais les démons aussi c'est de la saloperie. Attention, sire, attention !




Il passe devant Arthur avec un doigt élévé comme avertissement, le Roi se masse la tempe.




Arthur : Putain, vivement que je trouve le Graal, vivement la fin...


( Générique du début )



La table à manger du roi Arthur.
Assis à cette table, Arthur sur son siège et Perceval à ses cotés, regardent de biais l'homme assis en face d'eux en bout de table, un pirate compulsif et excentrique, mangeant avec appetit son assiètte, lèchant de sa langue fourchue sa cuillère en gemissant.


Perceval, à Arthur, tout bas : Sire, j'peux sortir de table, j'suis pas bien là.


Arthur, déjà excédé, bas aussi : Mais fermez votre mouille trou du-cul, vous restez-là et vous la bouclez bien comme il faut... J'vous ai déja dit, on attends sa réponse et puis c'est marre. Moi aussi il me fout de travers que croyez-vous.


Le pirate recule un peu de la table, repue, tandis qu'une servante prèsente le dessert à l'homme d'un air pas très sûre d'elle. Le brigand lui devoile un large sourire.


Hyrion : Viens, allez... Viens sur mes genoux.


Il passe un bras autour de la taille de la grouillote qui est trop effrayé pour bouger, le pirate l'asseyant sur un de ses genoux et commencant à la tripoter et lui reniflant les cheveux.


Arthur, la mine deconfite : Ah, non, là je crois que ca va pas être possible....


Perceval, blanc comme un linge : J'crois que je vais gerber. Sire j'peux vraiment pas sortir ?



Arthur, tapotant des doigts sur la table, faisant mine de n'avoir rien entendu : Bon. Si on vous à fait venir ici, comme je vous l'ai deja dit en entrant cest pour parler de votre... Talent, metier, capacités. Enfin vous voyez ou j'veux en...


Perceval, avec des yeux determinés vers Hyrion : Ouai, machin, ce que le roi y veut te dire c'est qu'on à besoin de toi, les gars comme toi y...


Arthur, les yeux exorbités, frappe Perceval à l'epaule, chuchotant : Non mais faut arrèter là, vous ne dites plus rien... Stop ! Vous allez nous faire crâmer j'vous dis !


Hyrion, froncant les sourcils : Est-ce qu'il y'a des chats, dans ce chateau, Fils Pendagron ?



Arthur, interloqué : Euh, p'têtre, des fois, 'fin j'en sais rien... Mais quel est le rapport avec le fait que j'ai besoin de vous ?



Perceval, à Arthur : Pourquoi il vous appelle Fils Pendragon ? C'est bizarre non, à mon avis il veut vous aseptiser.


Arthur : Hein ?


Perceval : C'est pas comme ca qu'on dit quand on veut embrouiller quelqu'un ? 


Arthur : Vous...Entourlouper ?



Perceval : Ah ouai voila, c'est ca.


Hyrion tourne son regard vers Arthur, puis Perceval, et se lève en joignant ses mains dans son dos



Hyrion : Je n'aime pas les chats, il y'a un chat sous le buffet près de la fenêtre vous savez.


Arthur : Et... ?


Perceval : J'les connais ces types, y arrivent à deviner les cartes des voyantes, sans cartes. J'vous jure, des bêtes de l'esprit.



( Transition, Genèrique de fin )




Arthur et Perceval sortent de la salle à manger, tout deux encore "sous le choc".


Perceval : Ca va pas Sire ?



Arthur : En plus d'avoir rien, mais rien bité un broc de ce qu'il dit, j'ai franchement la nausée là.


Perceval : Moi pareil, surtout quand il à sorti le chat de sous le meuble et qu'il l'a balancé par la fenêtre, j'ai vraiment failli gerber.




- Fondu au noir -



Arthur : Sans deconner ca plus que le fait que ma mère et ma tante arrive demain, je vais vraiment finir par chopper la cerise...


Perceval : Sire, on pourrait coller les miquettes à votre mère en la faisant manger avec Hyrion, comme sa elle part et vous, vous choppez plus des cerises  ?





FIN
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 26 Déc - 15:55 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kaamelott: Resistance Index du Forum -> Hors Sujet -> Fanfiction Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com