Kaamelott: Resistance Index du Forum
 
 
 
Kaamelott: Resistance Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Un interrogatoire gratiné

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kaamelott: Resistance Index du Forum -> Hors Sujet -> Fanfiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Galessin
Chevalier
Chevalier

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2010
Messages: 320
Localisation: Logres
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 龍 Dragon

MessagePosté le: Dim 31 Oct - 02:46 (2010)    Sujet du message: Un interrogatoire gratiné Répondre en citant

Un interrogatoire gratiné
Chronologie: Livre VI,14 ans avant Kaamelott
(Manius Macrinus Firmus Dux tutios Britanniae; Spurius Cordius Frontinius son aide de camp)

( Macrinus est en train d’écrire sur une tablette dans sa tente de commandement. Cordius entre alors et  avance vers lui, l’air tout guilleret)


Macrinus
: (ne le remarque pas tout de suite mais finit par relever la tête vers lui ) Cordius. C’est pour quoi?

Cordius: Tout d’abord, bonjour. Je crois que c’est important de s’échanger les politesses de bases. Alors que nous sommes loin de chez nous c’est le minimum nécessaire pour ne pas devenir des bêtes.
( il se croise les mains au niveau du ventre et regarde Macrinus )


Macrinus: ( se passe la langue sur les lèvre, déjà irrité ) Oui, donc toi tu rentre dans ma tête juste pour me dire bonjour, sans raisons particulière ? Combien de fois je vais devoir te dire de ne pas me déranger lorsque je rédige mes rapports ?

Cordius: ( lève la main pour prendre la parole ) Je vous coupe tout de suite, je ne suis pas là par frivolité. Je me disais juste que vous apprécieriez de voir que la nature de votre journée me tient à cœur. ( il se rapproche encore du bureau) Parce que bon, une homme de vos…

Macrinus: ( il lui coupe la parole ) Ca ne vas pas être possible… écoute, dis moi ce que tu as dire clairement, de manière breve. Tu vois bien que j’ai du travail qui m’attends.

Cordius: Non non, mais pas de problème. Je ne nie pas que vous avez une grande quantité de travail à abattre. Donc pour faire simple, nos hommes on capturé un éclaireur et simultanément…attention, je dis bien simultanément…simultanément, nos propres espions on repéré un mouvement de troupes Calédonienne.

Macrinus: ( se lève de derrière et s’appuie sur son bureau ) Mais tu pouvais pas venir me le dire plus tôt ?

Cordius: J’ai fais aussi vite que j’ai put…

( Deux légionnaires romains font entré un pécore Breton ligoté. Au même moment dehors retentit le cor d’alerte )

Macrinus
: Et merde… je dois aller voir ce qui se passe. Reste ici et occupe toit de lui. ( Macrinus sort en courant suivit des deux soldat )

Cordius: ( s’approche du pécore les mains sur les hanches, jouant les caïd ) Alors comme ça on veut jouer les espions. C’est des potes à toi les troupes qui avancent vers nous…ha, d’ailleur j’aurait dut lui dire que l’assaut était imminent. Maitenant tu ferais mieux de cracher morceau parce quand le patron délègue, c’est Cordius qui prend les choses en  mains…et laisse moi te dire que question rigolade, je suis pas un marrant. Oui, si tu prend pour un marrant, tu va moins rigoler dans quelques minutes

Pécore: Maiheu, vous m’avez encore rien d’mandé. Qu’esse vous voulez qu’j’vous dise ?

Cordius
: Ha je vois…on fait son mariole. Monsieur se sent fort…

Pécore: On va pas commencer dans les insultes odorifère, j'préfère mett' le hola tout d'suite.

Cordius
: Haha…parce qu’il y du hola dans l’histoire hein…combien ils sont ?

Pécore: Qui ça ?

Cordius: Ne fait pas le malin…je te parle des hola.


Pécore: Un seul pour le moment…

Cordius: ( hoche la tête comme s’il contrôlait la situation ) Oui, ça vaut mieux pour toi. Qu’est-ce que tu cherchais au juste au abords du camps…des champignons ? ( rire ironique )

Pécore: Non, pas du tout.

Cordius: D’accord. Très bien, je vois le topo. Tu veux que je te cuisine ?

Pécore: J'sais pas si ça  a un rapport direct avec les champignons. Dans le doute, j'vais répondre  sans opinion

Cordius: ( hoche la tête avec respect et recule un peu ) Je vois que je suis tombé sur un coriace. Je respecte, je respecte. La vie pour la patrie, pas dénoncer les petits camarades… seulement, je vais devoir passer à la vitesse supérieure. C’est pas que ça m’enchante, mais tu ne me laisse pas d’autre solution.

Pécore:  Vous allez pas me torturer quand même ? Ca tourne pas … heu, ça tourne pas droit dans le ciboulot!

Cordius
: ( commence à le pointer d’un index pour le menacer ) Les Ciboulots aussi son de la partis? On risque de se recevoir dans la tête une attaque combiné des Calédonnien et des Ciboulots…


Macrinus
: ( il rentre dans la tente, de mauvaise humeur et revient se poser derrière son bureau ) Fausse alerte. Notre sentinelle à crut boucher son cor avec un bout de pain et il n’a pas trouver de meilleure solution pour le déboucher que de souffler dedans. Le souci, c’est qu’il s’est gouré aussi: le cor n’était pas obstrué…Tu as put en tirer quoi de lui ? ( il porte son attention sur le pécore )

Cordius: Les méthodes conventionnelles ne fonctionnent pas sur lui. Moi là, je suis perdu.

Macrinus
: ( exaspéré ) Attache le à un arbre, j’aviserais pas la suite.

Pécore:  Attachez, tiré, faudrait savoir au bout d’un moment. Moi j'suit plus du tout là…

Cordius: Tu suivras qui on te dit te suivre, et sans trop tiré sur la corde parce que ma patience à des limites…
( Cordius fait sortir le pécore supposé espion en le tenant par le bras. Macrinus regarde la scène et faisant la moue puis rebaisse les yeux sur ses tablettes )

( Noir )

Cordius
: Voilà, si t’avais collaboré, on aurait put arranger une petite pendaison propre et correcte. Crois moi que crevais de faim c’est une toute autre histoire.

Pécore
: Moi la prochaine fois qu’on me demande d’espionner, je passe mon tour !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 31 Oct - 02:46 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Éderne
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 6 Mar - 18:45 (2011)    Sujet du message: Un interrogatoire gratiné Répondre en citant

Pardon d'avoir attendu si longtemps avant de mettre mes commentaire mais franchement c'est un fanfic génial. Selon moi c'est un chef d'œuvre digne du grand Astier.

Du grand art ^^

Citation:
Cordius: D’accord. Très bien, je vois le topo. Tu veux que je te cuisine ?

Pécore: J'sais pas si ça a un rapport direct avec les champignons. Dans le doute, j'vais répondre sans opinion



Non mais je ne montre que ça mais le reste est vraiment drôle aussi.

BRAVO! Surprised Okay


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:28 (2018)    Sujet du message: Un interrogatoire gratiné

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kaamelott: Resistance Index du Forum -> Hors Sujet -> Fanfiction Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com