Kaamelott: Resistance Index du Forum
 
 
 
Kaamelott: Resistance Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le Destin de Perceval

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kaamelott: Resistance Index du Forum -> Hors Sujet -> Fanfiction
Sujet précédent :: Sujet suivant  

Que pensez-vous de ce premier livre-jeu ? (Modifier vos votes)
Digne du grand Alexandre Astier
20%
 20%  [ 2 ]
Superbe
40%
 40%  [ 4 ]
Prometteur
40%
 40%  [ 4 ]
Moyen
0%
 0%  [ 0 ]
Banal
0%
 0%  [ 0 ]
Mauvais
0%
 0%  [ 0 ]
Inintéressant
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 10

Auteur Message
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 25 Nov - 19:54 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Voilà, j'ai décidé de vous montrer mon livre-jeu que j'avais fait (j'en ai fait aussi deux autres), pour me donner une idée de ce que vous en pensez. C'est simple : vous êtes tel héros (dans celui-ci Perceval), et vous lisez votre objectif qui est présenté ci-dessous. Vous démarrez ensuite à la première case (je dis ça au cas où il y aurait des glands qui ne sauraient pas :D ), et vous voyez à la fin un texte souligné, vous demandant quelle action vous choisissez de faire (celle qui vous paraît la plus logique, mais attention aux nombreux pièges ). Vous remarquerez que parfois, à la place de devoir choisir, il y a simplement de marqué "vas au n°...". Ce choix fait, vous allez à l'autre case que vous avez choisie, sans regarder les autres. Ensuite, même chose, vous devez choisir une action pour vous rendre dans une autre case, et ainsi de suite.

Si vous avez choisi la bonne case, vous poursuivez.
Si vous n'avez pas choisi la bonne, vous revenez à la case précédente.

Je vous rappelle que vous ne devez pas regarder les autres cases, ou vous trichez (mais il nous énerve avec ses règles, ce Lancelot ). Je sais que c'est difficile, mais il faudra résister à la tentation...

Ce qui est vraiment dommage est que je ne puisse pas mettre le livre-jeu sous sa vraie forme ici, alors préparez-vous à être déçus au niveau de l'organisation...
Je mets maintenant l'objectif :








                                                                                                           
                                                                                                           
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 
                                                                                                                                                                                                     
Le Destin de Perceval      
 
------------------------------      
 
Tu es Perceval, "grand"      
 
chevalier de la Table Ronde.      
 
Le roi Arthur t'a convoqué      
 
à la salle du trône pour une mission      
 
extrêmement importante.      
 
------------------------------      
 
 
 
Et la première série (au fur et à mesure, je mettrais la suite) en regardant seulement votre case :



     

                                                                                                                                                                                                                    
                                                                                                
______________________________________________                                                                                                                                                                                                                  
1| - Bon, il se grouille, celui-là ?                                                                                                                                                                                                                                        - J'arrive sire, j'arrive...                                                                                                                                                                                                                                          Tu te précipites vers Arthur, déséquilibré                                                   par le poids de ton armure ; tu t'inclines           devant lui, puis tu te redresses en scrutant     
     le haut de son trône. Il prend alors la parole.       

     
     - Vu qu'il ne reste plus que vous et Karadoc,
     je vous ai choisi pour une tâche que vous ne
     devrez en aucun point révéler à qui que ce
     soit. Nos espions ont déclaré que les Saxons
     avaient trouvé l'antre où se cache le Graal :
     par coïncidence, il est aux frontières du pays
     de Galles. En temps normal je vous aurais
     accompagné mais maman Ygerne va passer
     pour que j'aille à sa fête de l'hiv...Enfin
     bon, partez !







Une fois sorti de la salle du trône, que fais-tu ?
Tu descends les escaliers (n°2) ou tu ouvres la
porte en face de toi (n°3) ?


______________________________________________
 2| Descendre les escaliers est beaucoup
     plus facile que monter !


   
     Tandis que tu penses à ta nouvelle
    quête, tu manques de tomber à
    cause de la marche qui manque.
    Celle-là, tu ne l'avais pas vue !
    Mais quel débile, celui qui a fait construire
    le château ! Donc, vu qu'il y a eu deux
    pierres qui manquent, logiquement il n'y a
    plus que seize mille cent vingt-neuf pierres
    qui sont encore intactes !
    Mais tu réussis tout de même à atteindre
    le rez-de-chaussée, un peu étourdi et
    t'attirant des regards étonnés.


Que faire ? Sortir dehors en ouvrant les
portes pour te rendre à la basse-cour (n°4)
ou parler à un garde au visage impassible
(n°5) ?



______________________________________________
 3| Quelle malchance ! Tu te retrouves
    nez-à-nez avec Kadoc, le frère de Karadoc !

    - Elle est où la poulette ?

    Visiblement, il n'a pas fini de te poser cette
    question car tu es désormais condamné à
    jouer au jeu du caillou avec lui pendant
    des jours, des mois, peut-être bien des 
    années !

  
PERDU

________________________________________
 4| Oups ! En sortant, tu glisses dans de la
    boue et tombes dedans ! Evidemment, les
    citoyens à côté n'ont rien raté du spectacle,
    citant ton surnom du sud de la Bretagne !
   
    - Eh, regardez, c'est le gros faisan !

   



    Malheureusement, tu es prisonnier
     de ce flot d'humiliations...Si Arthur
    voyait ça...

PERDU



________________________________________
 5| Le garde t'observe avec malice.
   
    - Hmmm ? Que voulez-vous, monseigneur ?
    
    - Comment faire pour se rendre au pays
    de Galles ?
   
    - Pour quelle raison ?


Là, il t'a piégé ! Que réponds-tu ?
Si tu dis "ce sont mes affaires alors taisez-vous",
vas au n°6. Si c'est "je vais chercher le Graal
là-bas", rendez-vous au n°7. Sinon, tu dis
"c'est pour affranchir des esclaves" et
tu vas au n°8.

________________________________________
 6| Le garde écarquille les yeux. C'est la
    première fois que tu es autoritaire !
   
    - Bien, bien...Dans ce cas, c'est simple :
    vous allez aux écuries, vous empruntez
    un cheval et vous partez vers l'ouest.

    - Merci.

    Souriant, tu te diriges vers les écuries.

Vas au n°9.


________________________________________
 7| Aïe, aïe...Tu as parlé si fort que tout
    le monde t'a entendu ! Un brouhaha agite
    la salle, et le roi arrive, furieux.

    - Vous ne pouvez pas vous taire ? Guetenoc
    n'arrive même plus à se plaindre !

    - Sire...dit le garde. Il a dit qu'il cherchait le
    Graal au pays de Galles !

    - Quoi !?


     Il semblerait que ta quête est plutôt mal partie...





PERDU

________________________________________
 8| - Hein ?


    Le garde fait une grimace terrifiante.
   
    - Ces esclaves que moi, je surveille ? Ces
    imbéciles venus des quatre coins du pays ?

    D'un seul coup, il te transperce le ventre
    avec sa lance.


    - J'en rêvais depuis si longtemps, de vous
    faire subir ça.


PERDU

______________________________________________
 9| Des hennissements t'accueillent. A peine
     tu caresses les naseaux d'un beau
     cheval alezan qu'un palefrenier vient te
     voir en courant.
    
     - Ne montez pas celui-là, il peut vous
     désarçonner à tout moment ! Prenez
     plutôt celui-ci !


     Il revient avec un cheval bai à
     l'air fatigué, qui ferme les yeux dès
     qu'on l'arrête, devant toi.


Lequel choisis-tu ? Si c'est le cheval alezan,
vas au n°10. Si c'est l'autre, vas au n°11.


________________________________________
 10| Le palefrenier soupire.

       - Comme vous voudrez...Mais n'oubliez
       pas de le rendre après !

       Plein d'enthousiasme, tu le caresses
       encore, puis tu montes sur son dos.



       
      Ton cheval de plus de vingt ans est
       moins doux et moins gentil comparé
       à cette magnifique bête !

       Tu lui fais enfin signe d'avancer et
       celui-ci se dirige vers la sortie des écuries.


Vas au n°12.


________________________________________
 11| - C'est un très bon choix, déclare en souriant
      le palefrenier. Vous ne regretterez pas...

      Tu aurais préféré prendre le magnifique cheval
      alezan, mais puisque celui-là t'avait été
      grandement conseillé, tu l'as choisi.

      Reste à savoir si c'est vraiment le meilleur...

 
    
      Tu es lent, lent...Le cheval bai avance
      si doucement que, à peine tu quittes Kaamelott,
      trois jours se sont écoulés.

      Le palefrenier a dû te mentir.

      A peine tu arrives à cette conclusion que le
      cheval s'écroule, à moitié mort de fatigue.
      Les Saxons arriveront sans peine à s'emparer
      du Graal...


 
PERDU


________________________________________
 12| Tu découvres une autre qualité chez le
       cheval alezan, autre que sa gentillesse et
       son obéissance : il est si rapide que tu
       quittes bientôt Kaamelott et franchis
       la campagne. Le nombre de marchands
       diminue, la foule aussi...



      
       Que c'est agréable, tu aurais même dû
       emporter un pique-nique...

       Enfin, tu trouves une maison à l'air
       accueillant, familier et qui, avec l'agitation
       qui règne à l'intérieur, semble abriter
       grand monde.

Et si tu y entrais ? Si oui, vas au n°13. Si tu
préfères passer ton chemin, vas au n°14.


________________________________________
 13| - Tiens, Seigneur Perceval, vous venez jouer
       avec nous au ***-de-chouette ?

       Comment as-tu pu ne pas t'en rendre compte ?
       La maison douillette et bruyante était en
       réalité la taverne, celle que tu fréquentes
       habituellement avec Karadoc, qui lui est devant
       toi avec le tavernier, assis à une table !


       Tu remarques que le bruit que tu as entendu
       de l'extérieur était le ronflement de trois
       individus complètement ivres.

       - Et si on faisait un Chante Sloubi,
       pour changer ? J'avoue que j'ai la nostalgie
       de votre jeu complexe.

       - Ouais...C'est pas faux, dis-tu sans comprendre.

       Et voilà ! tu t'enivres, tu joues, et tu oublies
       ta quête capitale !


PERDU

________________________________________
 14| Ouf ! Qu'est-ce que ça épuise, galoper
       toute la matinée ! Mais au bout d'un moment,
       tu te retrouves à faire un choix : il y a un
       chemin qui va tout droit et un autre
       à droite.


Voyons, où est le pays de Galles ? Tout droit
(n°15) ; à droite (n°16).


________________________________________
15| Heureusement que Lancelot a eu assez
       de courage pour t'enseigner les "points
       cardinaux" !
       Tu as su continuer tout droit vers l'ouest.
       Mais, à un moment, un fleuve bloque ta
       route.



- Ce n'est pas normal ! marmonnes-tu.

- Je peux vous aider ?

Tu te retournes et tu vois un vieux, petit et à l'air faible,
appuyé sur sa canne.


Que fais-tu ? Si tu lui parles, vas au n°17. Si tu
traverses le fleuve à la nage (en sachant que tu es
bon nageur), vas au n°18.


________________________________________
  16| Sûr de toi, tu te diriges à droite et tu
      galopes, tu galopes, tu galopes.

      Hélas, tu te retrouves en Calédonie où
      Calogrenant, chevalier de la Table Ronde et
      roi, est bien étonné de te voir !



     
      Pourquoi n'as-tu donc pas écouté le garde ?
      Toujours aller à l'ouest !
      Ah, ils pourront bien se moquer de toi, les Saxons,
      quand ils tiendront le Graal en main...

PERDU


______________________________________________
17| - Que se passe-t-il, ici ? demandes-tu. Il
       n'y avait pas de fleuve ici, avant !



      
       Le vieux soupire tout en veillant à ne
       pas perdre son équilibre.

       - Ah...C'est une troupe de Saxons qui
       a démoli le barrage. Si vous voulez
       traverser le fleuve, venez dans ma ville,
       le port est en construction mais il y a déjà
       quelques bateaux. Suivez-moi, je vous y
       emmène.


Vas au n°19.


________________________________________
  18| Tout va bien. Le courant n'est pas très fort.
       Jusqu'à ce qu'une tempête arrive,
       inattendue, et te projete contre des rochers.



      
      Tu t'aperçois alors que tu es tombé sur une
       île totalement déserte : pas de population,
       pas d'animaux, que quelques arbres qui
       apportent des fruits non comestibles. Le
       temps qu'on te voie et te cherche, tu seras
       sûrement mort... 

PERDU


________________________________________
  19| - Voilà.


       Le vieux te montre un chantier où des
       esclaves travaillent sans cesse, fouettés -
       c'est Arthur qui ne serait pas content !

       Ensuite, le vieux indique du doigt trois
       bateaux prêts à partir : une galère qui peut
       facilement se protéger avec ses nombreux
       canons, une galée à l'air rapide et une
       caravelle.



Lequel choisis-tu pour embarquer ? Le premier
(n°20), le deuxième (n°21) ou le troisième (n°22).


________________________________________
20| Tu montes sur la galère ; après tout, tu as
       toujours craint les batailles navales.
      
       - Mais qu'est-ce que vous faites ici, espèce
       de *** !


       Tu manques de sursauter. Léodagan semble
       fou furieux.


 




       Mais tu es bien obligé de raconter ce qui t'amène
       ici, et au fur et à mesure où ton récit avance,
       il hurle de rage. Ton choix était bon, mais tu
       as fait une mauvaise rencontre ! Jaloux que le roi
       t'ait choisi à lui, il te jette par-dessus bord et
       t'écrase en faisant avancer la galère.

PERDU

________________________________________
 21| - Hep !
 
       Celui qui paraît être le capitaine te prend
       par la manche. Il est uniquement habillé de
       rouge, avec un chapeau à plumes.




      
       - Passager clandestin, hein ? Vous avez
       l'argent ? Pour que je vous accepte, il faut
       me donner sept livres !

       Tu regardes dans ta bourse et tu constates
       avec soulagement que tu as la somme demandée.

       - M'ci, messire.

       Le capitaine s'éloigne en rangeant l'argent.




Vas au n°23.


________________________________________
 22| Avant que la caravelle ne parte, tu donnes de
       l'argent au capitaine. Tant mieux, comme ça,
       pas de problèmes !
       Mais, quelques jours après, tu te rends
       compte que le bateau ne va pas dans la
       bonne direction.

       En effet, lorsque les marins jettent l'ancre,
       tu te trouves sur une terre qui n'est pas
       ton pays. Tu te retrouves...en Gaule.




       Rongé par la honte de t'être trompé, tu deviens
       paysan sous le nom de "Provençal le Gaulois".     
      
       Ta vie n'est plus que chèvres et cochons...


PERDU

______________________________________________
 23| La traversée est plutôt agréable. En tant que
       passage, tu peux te reposer et faire la
       sieste à n'importe quel moment !
       Pour faire passer le temps, tu joues au Sirop
       tout seul. Peu importe s'il y a des choses que
       tu ne comprends pas, le plus important,
       c'est les valeurs !
       Mais, au cours de la journée, une tempête
       survient, violente, effrayante. Tu ne peux
       pas rester sur le pont !


Où vas-tu ? Dans ta cabine (n°24) tu restes
ici (n°25) tu vas parler au capitaine qui tient
le gouvernail (n°26).


________________________________________
24| Tu as beau rester dans ton lit, manger
       des croûtes de fromage, tu n'arrives pas à
       faire passer ton envie de vomir.
       La pression de la tempête te rend si malade
       que tu ne pourras sûrement plus te lever
       durant des semaines...


PERDU

________________________________________
 25| Tu ne cesses de regarder les vagues déchaînées
       fascinantes. Quel spectacle, une tempête
       en pleine mer !

       A un moment, tu aperçois des rochers à
       pas plus de dix mètres ; et la galée s'y dirige
       à toute vitesse !
       Le capitaine est si concentré
       sur le gouvernail qu'il ne s'en aperçoit même
       pas ! Tu te précipites vers lui et, instinctivement,
       croyant que tu dois te sacrifier pour les autres,
       tu tournes à droite le gouvernail.
       Miracle ! Par tu ne sais quel prodige, les
       rochers sont évités de justesse, et le capitaine
       semble s'en rendre compte.

       - Merci beaucoup, messire. Nous vous sommes
       tous redevables pour votre geste purement
       héroïque.

       - Ouais, c'est pas faux, mais en même temps,
       si vous devenez herboriste parce que j'ai fait
       de la redevabilité, on ne va pas s'en sortir.

       Le capitaine te regarde, l'air de ne rien comprendre,
       puis reprend ses activités.


Vas au n°27.


________________________________________
 26| - Dites, capitaine, pourquoi y a-t-il cette
       temp...

       - La ferme !

       - Ah bon ? S'il y a une tempête, c'est que vous
       êtes allé à la ferme ?

       Il semble s'apprêter à te faire une remarque
       mais à ce moment-là, le navire s'effondre
       sur quelque chose de dur et tout disparaît
       en éclats...


PERDU


________________________________________
 27| Tu n'en crois toujours pas tes yeux, pour
       une fois que tu sauves quelqu'un ! Personne
       ne te croira à la Table Ronde, surtout
       l'épisode avec le vieux ! Mais bon, ne te
       repose pas maintenant sur ton saucisson
       à noisettes.


      
       Arrivé à destination, tu te demandes
       quelque chose : t'encombreras-tu de ton
       cheval ?


Si oui, vas au n°28, si non, vas au n°29.

________________________________________
28| Malheureusement, ton cheval attire les Saxons
       qui sont à une lieue de distance. En un
       rien de temps, ils te rattrapent, puis te font
       leur prisonnier, pour réclamer une rançon
       à Kaamelott. Mais Arthur ne paiera pas,
       tu es bien trop bête pour être indispensable !


PERDU

______________________________________________
 29| Tu marches, tu marches, pendant des heures.
       Jusqu'à ce que...

       - L'antre !

       Te promettant de picoler avec Karadoc une
       fois ta quête finie, tu t'y précipites, comme
       Merlin qui trouve une pierre de lune. De
       nombreuses stalactites menacent de tomber.
       Puis, enfin, tu le vois sur une souche blanche.
       C'était une coupe ornée de pierres
       incandescentes. Le Graal...Le Graal.




        Pour toi, sa beauté, sa joie qu'elle évoquait
        équivalait à plusieurs serpents géants tués
        dans le Lac de l'Ombre, à une reconciliation
        entre Arthur et toi, à la gloire, à l'honneur...

        - Hep ! Pas touche !

        Une voix invisible jaillit de nulle part.

        - Pour obtenir le Graal, tu dois répondre
        correctement à mon énigme - avant que je
        ne te fasse disparaître dans les ténèbres.

        "Je suis rusé, fourbe, malicieux
         Je peux déranger le sommeil éternel de vos aïeux
         Je suis puissant, terrifiant, dangereux
         Je suis capable de mettre votre corps en feu.
         Quel est mon nom, invité heureux ?"


Quelle est la solution ? Si tu dis "c'est pas faux",
vas au n°30, si tu dis "l'ogre des collines", vas au
n°31, et si tu dis "Elias de Kelliwic'h", vas au n°32.

________________________________________
30| - Je crois que tu n'as pas bien compris la
       question, Perceval...Tant pis pour toi ! Cela
       apprendra à Kaamelott de ne pas prêter
       attention à l'intelligence de leurs émissaires !


      
       Un ricanement démoniaque vient des profondeurs
       des ténèbres et tu sens ton corps s'alléger...
       Jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement
       et que ton existence s'effondre.


PERDU

________________________________________
 31| - C'était une bonne idée, mais non, ce n'était
       pas cela, Perceval...Mais puisque tu t'es
       montré plus intelligent que d'habitude,
       je te réserve une petite surprise...

       Tandis que ton corps disparaît progressivement,
       ton esprit se dirige vers le Graal, dans une
       des pierres incandescentes.




         Te voici torturé à regarder sans rien pouvoir
       faire les Saxons venir pour prendre le Graal
       et y boire du nectar...

PERDU

________________________________________
 32| Soudain, un homme, un manteau de fourrure
       noir autour de ses épaules, un bâton à la
       main, fait son apparition.

       - Félicitations ! Tu as trouvé la réponse ! Je
       suis bien Elias de Kelliwic'h.

       Voyant que tu ne réponds pas, il dit :

       - Eh bien, qu'est-ce que tu attends ?
       Prends le Graal !

       Tu le saisis alors et tu quittes l'antre.

Vas au n°33.

______________________________________________
 33| Après avoir fui de justesse les Saxons, retraversé
       le fleuve, avoir refait le parcours avec ton
       cheval, te revoici de nouveau à Kaamelott.
       Ouf ! Il t'aurait fallu cinq jours pour faire
       l'allée et le retour !

       Oui, mais...Voilà. Tu t'es perdu dans le château !



      
       A gauche, il y a une salle calme et paisible où
       seules des voix discrètes s'en échappent, au
       milieu il y a des bruits d'explosions, et à
       droite une dispute violente retentit tel un cor.


Où vas-tu ? A gauche (n°35), au milieu (n°36), à
droite (n°37).

_______________________________________
 34| Tu ouvres la porte et tu te retrouves avec le
       maître d'armes et sa classe.
       Gauvain pousse des petits cris de ravissement
       tandis qu'Yvain fait son maussade comme à
       son habitude. Kadoc, pour sa part, se contente
       de parler de sa tante qui fait des flancs aux
       autres.

       - Tiens, Seigneur Perceval, dit le maître
       d'armes, vous venez prendre une petite leçon
       avec nous ?

       Ce dernier montre une maquette de catapulte
       à tout le monde.

       - Connaissez-vous l'utilité de cet objet ?

       - A Kadoc !

       - Ouais, c'est comme le poney par rapport au
       cheval, dit Yvain.

       - C'est une catapulte de trois livres qui balance
       des trucs d'une tonne et qui marche comme sur
       des roulettes, déclares-tu.

       Quelques minutes plus tard, le maître d'armes
       s'aperçoit que tu as une coupe (le Graal) et
       décide de la prendre. Mince ! On a volé ta gloire !


PERDU

________________________________________
35| - C'est vous, sire ? Qu'est-ce que j'ai encore
       fait ?

       Merlin se retourne alors et te voit.



      
       - Ah, c'est vous. Si c'est pour me demander
       une boule de feu pour brûler la partie est
       de la forêt, c'est pas la peine ! Tiens, c'est
       quoi, ça ?

       Il prend sans permission le Graal et l'examine.

       - Super, je vais en fabriquer des pierres de
       lune qui changeront la viande de chèvre
       en plomb !

       Tu tentes de l'en empêcher mais, trop
       tard, le Graal est entièrement broyé.


PERDU

________________________________________
36| - Voyons, Guetenoc, vos choux, vos carottes,
       ce sera quoi dans deux jours !

       - C'est une honte pour le gouvernement !
       Pendant les combats, les Saxons piétinent
       tous les poireaux, pareil pour vos hommes !

       Tu avances vers Guetenoc et Arthur en train
       de se disputer comme toutes les semaines.

       - Sire...

       - Ah, vous commencez à me faire courir
       sur le haricot ! poursuit Guetenoc. Tiens,
       justement, les haricots ! En plus des
       poireaux, ils ont détruit une bonne partie
       des haricots !

       - Sire !

       - Ce n'est pas le moment, Perceval ! s'écrie
       le roi. Mais ? Perceval !

       - Sire, j'aimerais vous parler en privé.

       Guetenoc quitte alors la salle du trône sous
       ordre d'Arthur. Tu profites de cet ultime
       instant pour poser le Graal sur les genoux
       d'Arthur, qui est bouche bée. Tu racontes
       alors ton aventure, sous ses yeux émerveillés.

       Une fête a alors lieu le soir même, et tous
       les chevaliers de la Table Ronde y sont
       conviés. Tu es aux honneurs. Le Père Blaise
       fait la plus magnifique légende qu'il ait
       jamais écrite. Tu as même le droit de boire
       le nectar versé dans le Graal...


Vas au n°37.

__________________________________________________________________________________________________________________________
 37|  
Tu te rends compte que les effets ne produisent pas l'immortalité. Ta connaissance sur le monde s'allonge dès ta première gorgée de nectar, en particulier sur les Juifs, car il ne faut pas oublier que le Graal reccueille le sang de Jésus Christ ! Après toi, le roi Arthur boit à son tour, puis les chevaliers (Karadoc en avait le plus besoin), puis Merlin, puis Guenièvre (Arthur avait eu du mal à le digérer), puis le maître d'armes, puis Grüdü, puis Kadoc (lui aussi en avait bien besoin), puis les autres personnes importantes du château.
Ta réputation est à son apogée : tu es aussi intelligent qu'Arthur et Lancelot, tu réussis toutes les missions, tu aides le peuple(surtout les vieux et les vieilles). Mais tu n'as jamais voulu détrôner Arthur, tu as toujours voulu et tu restes dans ta vie chevalier, par preuve d'affection pour ton roi. Tu épouses Angharade, avec qui tu peux enfin discuter grâce à ton intelligence nouvelle.
Durant des années, on n'oublia jamais ton nom ni ta glorieuse légende. On ne te nomma plus "le gros faisan" ou "du ***" mais "le renard généreux".

Ouais, c'est pas faux !


                                                  


                                                                                     '
                                               GAGNE

                                                
 
   




























































Qui es-tu ?                                
 
Oui, tu as gagné...Mais qui es-tu réellement ?                                
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
I.Quelle est ta meilleure réplique ?             
 Le gras, c'est la vie.                           
Je suis chef de guerre, moi ! Je ne suis pas là pour secouer des drapeaux et jouer de la trompette !
                     
Ne vendez pas la peau de l'ours avant de l'avoir noyée !
II.Quelle est ta botte secrète ?



















Pouvoir parler au gouvernement toutes les semaines.
Avoir Excalibur.
Le fameux "c'est pas faux" !



















III.Tu vois un brigand s'attaquer à un paysan. Tu dis :



















Vous allez tâter de mon épée !






Passez votre chemin, manant !






Cré bon dieu, vous écrasez les choux !













IV.Selon toi, la meilleure quête est :












Renverser le gouvernement.






Tuer l'ogre des collines.






Trouver le Graal.













V.Un mendiant vient te voir et te donne une livre. Tu réponds :












Reprenez votre monnaie, pauvre homme.






Oh, c'est gentil...Mais c'est tout ?






J'en ai rien à faire de votre ***** !













VI.Merlin et Elias de Kelliwic'h sont en train de se bagarrer. Comment tu réagis :












Barrez-vous, bande de clopins !






Je peux avoir une potion de vérité ?





Expliquez-moi votre comportement !


Et pour finir, la question ultime :

VII. On te demande d'attaquer une troupe de wisigoths devant toi : que fais-tu ?

Tu te précipites vers eux, épée levée.
Tu te caches parmi les soldats de Kaamelott.
Tu préfères te plaindre au roi Arthur.





___________________________________________________

Si tu as plus de
 :




Tu ressembles à Arthur et Léodagan. Tu veux à                        
tout prix avoir un destin héroïque et unique ;
tu te crois supérieur(e) aux autres, et tu as
tendance à devenir furieux(euse).





Un conseil : sois plus modeste !





_____________________________________________

Si tu as plus de
 :


Tu ressembles plutôt à Perceval, Karadoc,
Lancelot et Bohort. Tu es un peu gourmand,
tu sers fidèlement la justice, tu es
honnête, tu sais intervenir sans faire
preuve de beaucoup de violence. Bien qu'il
t'arrive d'être peureux !


Un conseil : sois moins gourmand(e) et
poltron(e) !

_____________________________________________

Si tu as plus de
 :


Tu ressembles beaucoup à Guetenoc et Roparzh.
Tu es un paysan rebelle bien que tu n'aies pas
commis d'acte bien audacieux envers la loi ;
tu te plains souvent au gouvernement pour pas
grand-chose, et tu te montres parfois égoïste.


Un conseil : partage plus avec les autres et
retiens bien ta langue !



























Dernière édition par Lancelot le Mer 18 Fév - 13:47 (2009); édité 189 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 25 Nov - 19:54 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Arthur Pendragon
Roi de Bretagne
Roi de Bretagne

Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2008
Messages: 1 531
Localisation: Bretagne
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mar 25 Nov - 20:16 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

J'avais fait le mauvais choix en premier X_X

Mais c'est super intéressant, j'ai hâte de voir la suite
__________________________________________
Lien vers l’espoir

Lien vers le désespoir


Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Nov - 12:31 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Bien, je vais ajouter l'autre série au premier post, pour le plaisir de mon premier lecteur Surprised .

Revenir en haut
Guenièvre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Nov - 14:27 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Vos deux lecteurs, moi aussi me suis gourrée ><

Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Nov - 14:42 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Combien de fois, ma reine ? Wink

Revenir en haut
Guenièvre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Nov - 14:51 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Ben je l'avait fait hier soir, mais je vais faire les autres  compter sur moi!

Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Nov - 16:41 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Allez, je mets la troisième série  ; je ferais ça chaque fois que quelqu'un mettra un commentaire (pas le même, évidemment).

Revenir en haut
Angela
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Nov - 17:27 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Vraiment bien, je me suis gouré pour le premier mais je me suis pas laisser prendre pour les autres  Mr. Green

Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Nov - 18:03 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Allez, je rajoute la quatrième série . Pour ceux qui ne m'ont pas encore répondu, pensez à donner votre avis, et j'ajouterai en échange la suite  :) .

Revenir en haut
Bohort
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 28 Nov - 06:31 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Je me suis gouré deux fois, j'ai hâte de voir la suite 

Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 28 Nov - 19:47 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Voilà, je vous ai fait une fleur : j'ai rajouté huit cases, étant donné que nous ne sommes pas très nombreux sur ce forum (je ne sais pas combien de séries, j'ai la flemme de compter ).

Au fait, en passant, pour ceux qui étaient présents depuis le début : pour égayer un peu le livre-jeu, j'ai mis quelques photos.


Revenir en haut
Arthur Pendragon
Roi de Bretagne
Roi de Bretagne

Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2008
Messages: 1 531
Localisation: Bretagne
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 29 Nov - 06:04 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Y a pas de no 17 ^^ mais j'aime bien, continu ^^
__________________________________________
Lien vers l’espoir

Lien vers le désespoir


Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 29 Nov - 11:26 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

J'ai arrangé ça .
Sire, je tenais à vous remercier de ce que vous avez fait pour moi à propos des cases trop voyantes...


Revenir en haut
Arthur Pendragon
Roi de Bretagne
Roi de Bretagne

Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2008
Messages: 1 531
Localisation: Bretagne
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 29 Nov - 16:34 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Pas de problème 
__________________________________________
Lien vers l’espoir

Lien vers le désespoir


Revenir en haut
Gabriel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 1 Déc - 00:53 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

La suite s'il vous plais ^^

Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 1 Déc - 19:41 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

La voilà, la suite.
Au fait, une remarque : nous sommes à plus de la moitié du livre-jeu, alors concentrez-vous davantage pour perdre le moins possible .


Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 2 Déc - 20:16 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Des volontaires pour la suite :)  ?

Revenir en haut
Guenièvre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 2 Déc - 21:09 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Désolée lancelot je n'est pas vraiment d'idée en tête

Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 3 Déc - 13:51 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Je ne vous ai pas demandé de faire la suite, j'attendais juste un commentaire pour m'autoriser à la faire tout seul Surprised .
Mais je vais quand même l'insérer.


Revenir en haut
Gabriel
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 05:38 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Vous êtes capable de le faire tout seul, vous êtes très bon je trouve 

Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 18:05 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Allez, vu que vous êtes tous très gentils, je vais mettre la fin plus une surprise...Mais il me faut que quelqu'un qui ne l'a pas encore fait poste, et là j'insèrerai les dernières cases.

Revenir en haut
Dame du Lac
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 7 Déc - 17:48 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

J'ai plutôt pas mal débuter, mais après ça devient dur ^^ Mais j'ai tout de même hate de voir la suite :)

Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 7 Déc - 17:58 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Merci Dame du Lac, je cours pour terminer .

Revenir en haut
Arthur Pendragon
Roi de Bretagne
Roi de Bretagne

Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2008
Messages: 1 531
Localisation: Bretagne
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 05:40 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Ouah, c'est carrément bien la fin. J'aime bien les happy ending.
__________________________________________
Lien vers l’espoir

Lien vers le désespoir


Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 10 Déc - 12:03 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Oui, mais je n'ai pas fini, il faut que je rajoute la surprise... :)

Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 10 Déc - 21:42 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Surprise rajoutée ! Voilà qui termine ce livre-jeu.
Alors maintenant, dites-moi combien de fois vous avez perdu parmi les trente-sept cases, et le gagnant ou la gagnante se verra recevoir mes félicitations .


Revenir en haut
Arthur Pendragon
Roi de Bretagne
Roi de Bretagne

Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2008
Messages: 1 531
Localisation: Bretagne
Masculin Poissons (20fev-20mar) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 21:50 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Je suis comme Arthur... Mouhahaha (rire diabolique)

C'est très bien Lancelot, belle histoire

Pour le nombre de fois perdu... je me rappelle plus... je le faisait au fur et à mesure... mais on va dire, au moins 10 fois...
__________________________________________
Lien vers l’espoir

Lien vers le désespoir


Revenir en haut
Dame du Lac
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 23:07 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Très bon jeu Lancelot ! :) J'aime aussi beaucoup le questionnaire de fin, je suis comme Arthur^^

Pour ce qui est du nombre de fois que j'ai perdue, 5 ou 6 fois il me semble, mais disons plutôt 6 ^^

En tout cas merci, c'était bien sympa :)


Revenir en haut
Guenièvre
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 12 Déc - 10:55 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

QUOI! Pff je suis comme mon père et mon mari. C'est bien ou c'est nul?

Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 12 Déc - 13:56 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Pour l'instant, c'est la Dame du Lac qui est en tête . Mais je vais attendre jusqu'à samedi prochain, s'il n'y a pas quelqu'un d'autre qui la détrône...
Au fait, j'ouvrirais bientôt un sujet sur le deuxième livre-jeu, cela s'intitulera "L'Epreuve de Merlin" et, comme vous pouvez le deviner, ce sera ce célèbre enchanteur raté qui fera le héros (j'adore les bras cassés ).


Revenir en haut
Lancelot
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 29 Déc - 21:19 (2008)    Sujet du message: Le Destin de Perceval Répondre en citant

Etant donné que cela fait plus de deux semaines qu'a été posté mon message et que personne ne s'est encore présenté avec un meilleur score, j'ai l'immense plaisir de nommer la grande gagnante du livre-jeu...

Roulement de tambours...

...J'ai nommé...La Dame du Lac !

Toutes mes félicitations ! Vous devez sûrement connaître les actions de Perceval presque par coeur, d'autant plus que vous le considérez comme un "grand chevalier de la Table Ronde"...



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:35 (2017)    Sujet du message: Le Destin de Perceval

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Kaamelott: Resistance Index du Forum -> Hors Sujet -> Fanfiction Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com